Sobre Cultura francesa

Pourquoi en France, dit-on « soixante-dix », « quatre-vingt » et « quatre-vingt-dix » ?

Extrait de Toutes les réponses aux questions que vous ne vous êtes jamais posées, Philippe Nessmann, Ed. Palette, 2005.

Au Moyen Âge, on avait l’habitude de compter par paquets de vingt. On disait « vingt et dix », au lieu de trente, « deux-vingts » au lieu de dire quarante, « trois-vingts » au lieu de soixante… Ainsi, en 1260, le roi Saint Louis, fit-il construire l’hospice des Quinze-Vingts pour héberger trois cents aveugles. A la fin du Moyen Âge, un système concurrent apparut avec les mots trente, quarante, cinquante, soixante, septante, octante et nonante. C’était plus simple et plus logique. En France, ce nouveau système s’imposa jusqu’à soixante, mais pas au-delà. Pourquoi ? Personne ne le sait vraiment. Peut-être, pour les grands nombres, les gens préféraient-ils à penser par paquets : 70 = 60+10, 80 = 4×20. Aujourd’hui, en France, les mots septante et nonante ne sont employés que dans certaines régions, comme la Lorraine ou la Franche-Comté.

Si quieres saber más sobre lengua y cultura francesa, apúntate a nuestras clases de conversación, dos veces al mes.

Write a comment:

*

Your email address will not be published.

Dirección:
Meléndez Valdés, 48 – 6º dcha.
28015 Madrid - España
Síguenos: